Une centaine de personnes se sont rassemblées le soir du 26 octobre à Paris pour réclamer «Justice pour Rémi Fraisse», militant écologiste tué il y a trois ans jour pour jour par une grenade tirée par un gendarme.

Massés sur la place de la République, une centaine de manifestants, jeunes et notamment issus de groupes autonomes et d’extrême gauche, ont déployé une banderole «Rémi Fraisse, on t’oublie pas» et dénoncé les «violences policières», le soir du 26 octobre 2017. Ils ont également rappelé d’autres affaires de jeunes ayant trouvé la mort lors d’interventions des forces de l’ordre, telles que celle d’Adama Traoré.

Etiquette: ; ;