Un policier bahreïni a été tué et huit blessés vendredi par une bombe qui a explosé au passage de leur véhicule, a indiqué dans un communiqué le ministère de l’Intérieur.

Un engin explosif de fabrication artisanale actionné à distance par des « terroristes » a visé le bus dans lequel ces policiers se trouvaient, près de la localité chiite de Jidhafs, dans la banlieue de la capitale Manama, selon le ministère.

La police a lancé une chasse à l’homme pour retrouver les auteurs de l’attentat et les autorités ont ouvert une enquête. Bahreïn, petit pays à majorité chiite dirigé par une dynastie sunnite, est le théâtre de manifestations sporadiques depuis la répression en 2011 d’un mouvement de contestation au cours duquel des chiites ont demandé l’arrêt des « discriminations » et l’instauration d’une monarchie constitutionnelle.

Le royaume fait montre d’une extrême fermeté à l’égard de ces opposants, qu’il accuse souvent d’être liés à l’Iran, mais nie toute discrimination envers les chiites.

Etiquette: ;