Neuf marins de la sous-marin nucléaire britannique HMS Vigilant ont été licenciés suite des résultats de tests positifs pour les drogue.

L’édition Daily Mail annonce que des traces de cocaïne ont été trouvées dans le sang des militaires. En outre, l’équipage est soupçonné d’avoir organisé des fêtes avec des drogues, et l’un des marins a eu des relations sexuelles avec une prostituée dans la piscine.

De plus, deux officiers ont été congédiés à cause d’une relation intime. Un autre militaire comparaîtra devant le tribunal pour une absence non autorisée chez sa petite amie.
L’édition note qu’en fin de compte environ 10 pour cent de l’équipage ont quitté le navire en rapport avec « le plus grand scandale sexuel » dans l’histoire de la marine britannique.

Etiquette: ;