Le ministère irakien de la Défense a déclaré que ses forces avaient découvert une fosse commune contenant les restes d’une cinquantaine d’éléments de l’armée et de la police tués par l’organisation terroriste Daech dans le district de Hawija, dans la province de Kirkouk dans le nord du pays.

 » Une fosse commune contenant des restes d’environ 50 militaires et policiers exécutés par Daech a été découverte dans le village d’Al Bakara à Hawija « , a indiqué la cellule d’information militaire dans un communiqué publié samedi.

 » Les procédures légales seront prises pour pouvoir l’excaver (la fosse), et examiner les cadavres qui y existent « , a ajoutré le communiqué.

Des sources de l’armée ont indiqué, début d’octobre, que les forces de sécurité avaient trouvé deux fosses communes contenant les restes de dizaines de membres de l’armée et de la police tués par des combattants de Daech dans le village d’Abu Sakhra, au sud-est de Hawija.

Le 8 octobre, les forces irakiennes ont repris à Daech le contrôle total du centre du district de Hawija, dans le sud-ouest de Kirkouk.

Pour sa part, le capitaine Hamed al-Obeidi, un officier de la police de Kirkouk, a déclaré à Anadolu que « des forces de sécurité ont été mandatées pour effectuer des recherches et des enquêtes sur les fosses susceptibles de contenir des morts appartenant à l’armée et à la police dans le district de Hawija « .

Le capitaine al-Obeidi a expliqué que  » le sort de dizaines de militaires demeurait inconnu depuis 2014 « .

L’organisation Daech contrôlait, à l’été de 2014, de vastes zones dans la province de Diyala, dans l’est du pays. Les forces armées irakiennes, soutenues par la Coalition internationale anti-Daech, ont mené des opérations militaires à grande échelle qui ont abouti à la libération de toutes ces zones.

Etiquette: ; ;