Les terroristes de l’organisation Hay’at Tahrir al-Sham auraient possédé des dépôts contenant des armes chimiques dans un certain nombre de villages et de villes de la province d’Idlib.

Selon une source, les grands dépôts avec des armes chimiques sont à Ma’arrat Misrin et à Ghazleh. Les rapports indiquent que les matériaux toxiques sont fabriqués localement, mais une partie de munitions est fabriquée dans des usines américaines privées.

Les sources locales indiquent avoir «des informations confirmées» que les organisations terroristes de Ma’arat Misrin sont capables de fabriquer des roquettes contenant des substances toxiques. Les sources mettent en garde que terroristes HTS puissent utiliser ces substances contre les civils, en tentant d’accuser l’armée arabe syrienne.

Etiquette: ;