Le ministre égyptien des Affaires Etrangères, Sameh Chokri, a discuté, lundi, avec le commissaire européen à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn, de la coopération dans les domaines de la lutte contre le terrorisme et la migration illégale, outre plusieurs questions régionales.

Lors d’une conférence conjointe avec le commissaire européen, Chokri a précisé que son pays accorde de l’intérêt au renforcement de la coopération avec l’Union Européenne pour faire face aux défis de la région, dont l’extrémisme, le terrorisme, en plus du phénomène de la migration illégale et l’afflux des réfugiés.

L’Egypte avait annoncé, dimanche, la conclusion d’un accord avec l’UE, prévoyant « le financement de projets de développement et de renforcement des capacités institutionnelles pour la lutte contre la migration illégale et la traite des Hommes », avec 60 millions d’euros, sous forme de dons.

Un communiqué du ministère égyptien des Affaires Etrangères souligne que Chokri a rappelé les efforts déployés par son pays pour contrôler les frontières et supporter les répercussions de l’accueil des réfugiés.

Il a, dans ce sens, relevé que son pays souhaite tenir le premier tour des pourparlers égypto-européens relatifs à la migration, vers la fin de novembre prochain.

La rencontre a également porté sur « la position de l’Egypte et son évaluation des situations en Libye, en Syrie et en Irak, en plus de l’évolution de la crise du Golfe », poursuit le communiqué.

Pour sa part, Johannes a assuré que l’UE tient à collaborer avec l’Egypte dans les domaines de « la lutte contre le terrorisme et la migration illégale, en plus du soutien du développement économique et social et de la création d’opportunités de travail », souligne le communiqué.

Le commissaire de l’UE à la politique de voisinage, Johannes Hahn, était arrivé, dimanche au Caire, dans une première visite depuis la tenue du Conseil de la participation entre l’Egypte et l’UE, en juillet dernier.

Au cours de cette visite, Hahn rencontre le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le Premier ministre, Chérif Ismaïl, les ministres des Affaires Etrangères et de l’Investissement, pour concrétiser le partenariat égypto-européen, dans les années à venir.

Etiquette: ; ; ;