Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis a déclaré, vendredi 20 octobre, devant des législateurs du Congrès que l’armée US entendait modifier sa stratégie antiterroriste en Afrique et qu’elle allait étendre ses opérations militaires sur le continent.

Mattis a confié, à deux hauts responsables du Comité des forces armées du Sénat des États-Unis, que le Pentagone allait recourir à la force meurtrière contre des terroristes présumés en Afrique et qu’il allait placer l’autorité décisionnelle entre les mains des commandants américains sur place.

Для плеера требуется установить Flash Player

Etiquette: ; ;