Le Brexit pourrait avoir pour conséquence la suppression de nombreux emplois dans le secteur de la finance au Royaume-Uni. Selon la BBC mardi, la Banque d’Angleterre anticipe jusqu’à 75 000 emplois perdus.

La Banque d’Angleterre anticipe jusqu’à 75 000 suppressions d’emploi dans les services financiers du Royaume-Uni après le Brexit, rapporte mardi la BBC.

Ce chiffre, précise la BBC, est la fourchette haute des estimations de la Banque d’Angleterre et pourrait varier en fonction des termes du divorce entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne, qui doit intervenir au plus tard fin mars 2019.

Aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès de la Banque d’Angleterre, dont deux gouverneurs adjoints chargés des services financiers, Jon Cunliffe et Sam Woods, plancheront ce mercredi sur le Brexit devant une commission parlementaire.

Etiquette: ;