Un tunnel en construction se serait effondré sur un site nucléaire nord-coréen, tuant peut-être jusqu’à 200 ouvriers, rapporte mardi l’agence de presse sud-coréenne sur base d’informations de la télévision japonaise TV Asahi.

Près de 100 personnes se seraient retrouvées prises au piège quand le tunnel inachevé s’est effondré sur le site d’essais nucléaires de Punggye-ri. Cent personnes supplémentaires seraient mortes au cours d’une opération de secours lorsqu’un deuxième effondrement se serait produit.

Un média chinois avait indiqué samedi que la Chine avait mis en garde la Corée du Nord contre le fait que de nouveaux essais nucléaires pourraient provoquer l’explosion du sommet de la montagne ainsi qu’un effondrement catastrophique.

Etiquette: