L’Iran a ferusé de prendre part à la conférence des Nations Unies sur l’énergie nucléaire tenue à Abu Dhabi, la capitale des Emirats Arabes Unis, lundi.

Les sièges réservés aux membres de la délégation iranienne sont restés vacants au début de la conférence, a indiqué l’agence « Associated Press ».

L’équipe de travail de la conférence a déclaré que les Iraniens ont annulé leur participation à la conférence.

L’agence a déclaré qu’elle n’est pas parvenue à obtenir de commentaires des autorités iraniennes sur la question.

Pour sa part, Yukio Amano, le directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a évité d’évoquer l’Iran dans son discours prononcé à la conférence.

Amano avait effectué, hier dimanche, une visite à Téhéran, où il a été reçu par le président Hassan Rohani. Le directeur de l’AIEA s’était également entretenu avec le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et le président de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique Ali Akbar Salehi.

Les Emirats arabes unis et l’Arabie Saoudite ont de sérieux doutes sur l’Iran et l’accord nucléaire qu’il a signé avec les puissances mondiales en 2015, a noté Associated Press.

De son côté, le président américain Donald Trump a refusé de ratifier l’engagement de l’Iran à l’égard de l’accord.

Etiquette: ; ; ;