Le Canada mets sur pied un fonds pour venir en aide aux réfugiés rohingyas qui fuient la persécution au Myanmar et annonce son intention de doubler les dons faits par les Canadiens.

La ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, annonce en ce moment à Ottawa la création du Fonds de secours pour la crise au Myanmar.

Le gouvernement canadien versera dans ce fonds une somme équivalente aux dons faits par les Canadiens entre le 25 août et le 28 novembre à des organismes caritatifs canadiens.

«Le Bangladesh accueille maintenant le plus grand camp de réfugiés au monde, alors que plus de 900 000 Rohingyas et membres d’autres minorités ont fui le nettoyage ethnique au Myanmar», a déclaré la ministre Bibeau par voie de communiqué.

«Les communautés d’accueil au Bangladesh et les populations déplacées au Myanmar ont encore un urgent besoin de biens de base comme la nourriture et l’eau, les services sanitaires, les soins médicaux, de la protection et des abris», précise le communiqué.

Marie-Claude Bibeau se rendra d’ailleurs au Bangladesh en novembre pour visiter le camp de réfugiés de Cox’s Bazar, comme le rapportait La Presse, samedi.

Etiquette: