Le ministre-président catalan Carles Puigdemont donnera bien une conférence de presse en Belgique à 12h30, a confirmé son avocat Paul Bekaert.

L’incertitude plane toujours sur le lieu de l’organisation de cette conférence de presse. La demande a été faite au Résidence Palace, bâtiment géré par les services du premier ministre Charles Michel, mais elle a été refusée, a-t-on appris. Le contenu du message que délivrera M. Puigdemont n’est pas plus clair. Certains évoquent la mise en place d’un gouvernement en exil à Bruxelles, d’autres le dépôt une demande d’asile.

« Je ne peux que me limiter à circonscrire les possibilités juridiques (d’une telle demande) en Belgique. Mais nous n’avons encore rien décidé, toutes les options sont sur la table », a répété mardi Maître Bekaert. « Il n’y a par ailleurs pas encore eu, non plus, de demande d’extradition en provenance de l’Espagne, donc nous avons encore le temps », a-t-il précisé.

Etiquette: ; ;