Les femmes saoudiennes seront autorisées à entrer dans les stades du royaume wahhabite à partir de 2018 pour assister à des événements sportifs. Une nouvelle avancée pour les droits des femmes dans ce pays ultraconservateur.

Les autorités saoudiennes autoriseront les femmes à assister à des événements sportifs dans trois stades du pays à partir de 2018, une première dans ce royaume ultraconservateur.

Elles y étaient jusque-là interdites en raison de la règle de séparation des sexes dans l’espace public – règle qui imposera des travaux d’aménagement dans les stades existants à Riyad, Jeddah (ouest) et Dammam (est). Le 23 septembre, les femmes avaient déjà pu venir assister aux feux d’artifice et célébrations de la fête nationale saoudienne dans le stade de la capitale.

Un assouplissement progressif pour les femmes

Cette décision intervient, alors que le royaume du Golfe a récemment entamé un assouplissement des restrictions imposées aux femmes.

En septembre, le roi Salmane a autorisé les Saoudiennes à conduire à partir de juin 2018, une décision historique dans le dernier pays au monde qui interdisait aux femmes de prendre le volant.

Ces assouplissements entrent dans le cadre du plan de réformes économiques « Vision 2030 » pour limiter la dépendance du pays au pétrole. La promotion des formes de divertissement et l’intégration des femmes à l’économie du pays devraient soutenir cette émancipation, malgré l’opposition des ultraconservateurs saoudiens.

Etiquette: