La Corée du Nord a accusé le président américain Donald Trump d’être « irrémédiablement dérangé mentalement », une attaque très personnelle avant sa première visite en Asie en tant que chef d’Etat dans un contexte de tensions autour des ambitions nucléaires nord-coréennes.

M. Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un ont échangé insultes et menaces belliqueuses ces derniers mois, ravivant les craintes de conflit sur la péninsule.

Le chef de la Maison Blanche a menacé de déchaîner sur Pyongyang « le feu et la colère », déclarant à l’Assemblée générale de l’ONU que Washington « détruirait totalement la Corée du Nord » s’il était amené à se défendre ou à défendre ses alliés.

Dans le même discours, M. Trump avait qualifié le numéro un nord-coréen « d’homme fusée » alors que la Corée du Nord a testé plusieurs missiles susceptibles en apparence d’atteindre une bonne partie du sol américain. « Gâteux », avait rétorqué le Nord-Coréen.

Le président américain a « révélé au monde sa vraie nature de maniaque de la guerre nucléaire et a été diagnostiqué comme étant +irrémédiablement dérangé mentalement+ ».

 

Etiquette: ; ;