Un groupe d’élus au Parlement écossais a déposé une motion appelant à une reconnaissance internationale du vote de la déclaration unilatérale d’indépendance de la Catalogne.

La motion, présentée sur le site du parlement d’Edimbourg, a été signée par 21 des 63 élus du Parti national écossais (SNP), la formation de Nicola Sturgeon, Première ministre du gouvernement écossais de « dévolution ».

Le texte, également signé par un élu du Parti écologiste, demande à la communauté internationale de « reconnaître le vote du Parlement catalan pour une république indépendante de Catalogne ». Il interpelle aussi les institutions européennes. Le gouvernement autonome d’Ecosse n’a pas reconnu la déclaration d’indépendance, votée vendredi par le Parlement de Catalogne et qui a provoqué quelques heures plus tard la mise sous tutelle de la région , avec destitution de l’exécutif catalan, dissolution de l’assemblée et convocation d’élections anticipées le 21 décembre.

L’exécutif autonome d’Edimbourg a toutefois annoncé qu’il respectait la position de l’exécutif régional de Catalogne et a souligné que le peuple catalan devait avoir le droit de déterminer son propre avenir. »Si l’Espagne a le droit de s’opposer à l’indépendance, le peuple de Catalogne doit avoir le pouvoir de déterminer son propre avenir », a réagi vendredi dernier la ministre écossaise chargée des Affaires extérieures, Fiona Hyslop, dans un communiqué. « La déclaration d’indépendance n’est arrivée qu’après le rejet d’appels répétés à un dialogue (avec Madrid) », a-t-elle ajouté.

Etiquette: ; ;