Les avions israéliens ont bombardé mercredi soir un dépôt d’armes en Syrie, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Il n’était pas possible dans l’immédiat de savoir si le dépôt d’armes visé dans la province centrale de Homs appartenait au régime de Bachar al-Assad ou à son allié libanais, le mouvement chiite du Hezbollah, a précisé l’OSDH.

« Des avions israéliens ont tiré des roquettes sur un dépôt d’armes dans la zone industrielle de Hisyah, au sud de la ville de Homs », a indiqué à l’AFP le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. La télévision publique syrienne a rapporté « une agression » de l’aviation israélienne contre la région de Hisyah, précisant que l’armée syrienne avait « riposté ».

Israël et la Syrie, deux pays voisins, sont techniquement toujours en état de guerre. Israël occupe depuis 1967 quelque 1.200 km2 du plateau du Golan, qu’il a annexés, une décision non reconnue par la communauté internationale. Environ 510 km2 restent sous contrôle syrien. Depuis le début du conflit en Syrie en 2011, Israël a mené plusieurs raids contre le Hezbollah ou l’armée syrienne.

Le 22 septembre, Israël avait mené des frappes aériennes contre un dépôt d’armes du Hezbollah près de l’aéroport de Damas, selon l’OSDH. Un mois plus tard, l’armée israélienne avait également annoncé avoir bombardé des positions militaires du régime en Syrie, en riposte à la chute de plusieurs obus tirés depuis ce pays voisin sur le plateau occupé du Golan.

Etiquette: ; ; ;