Les travaux de déminage continuent dans les régions syriennes libérées des terroristes. Ces dernières 24 heures, les spécialistes russes ont ainsi sécurisé 25 hectares à Deir ez-Zor et dans ses banlieues.

Les militaires russes ont détruit 275 engins explosifs en 24 heures dans la ville syrienne de Deir ez-Zor et ses environs, a annoncé jeudi le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«En 24 heures, les sapeurs ont inspecté 25 hectares dans la ville et dans ses banlieues, quatre kilomètres de routes, six bâtiments et ont détecté et neutralisé 275 objets explosifs», a indiqué le centre dans un communiqué.

Les militaires syriens à l'est de Deir ez-Zor

Le Centre pour la réconciliation des parties en conflit a également fait parvenir 1,7 tonne d’aide humanitaire à Kafer-Nan, dans le gouvernorat de Damas.

«Les personnes dans le besoin se sont vu remettre 500 colis alimentaires. Les médecins militaires russes ont soigné 26 habitants, dont cinq enfants, dans le cadre de l’action humanitaire», lit-on dans le communiqué.

Le gouvernement syrien et le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont garanti le passage sécuritaire du convoi humanitaire envoyé par l’Onu, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Croissant-Rouge arabe syrien (SARC) dans la zone de désescalade N°2, dans le gouvernorat de Homs. Trente-six camions ont ainsi acheminé de l’aide humanitaire à Talbiseh, a précisé le centre.

Etiquette: ;