La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a condamné le placement en détention provisoire jeudi par la justice espagnole de huit membres du gouvernement catalan destitué par Madrid après la proclamation unilatérale d’indépendance de la Catalogne.

« Quoiqu’on pense sur la Catalogne, c’est une erreur d’incarcérer des dirigeants élus et cela devrait être condamné par tous les démocrates », a-t-elle dit sur Twitter jeudi.

« Le désaccord sur le futur de la Catalogne est politique. Il devrait être résolu démocratiquement, pas en emprisonnant les opposants politiques », a-t-elle ajouté.

Moins d’une semaine après le vote par le parlement régional de la déclaration d’indépendance de la Catalogne, le 27 octobre, Oriol Junqueras, le numéro deux du gouvernement catalan, et sept autres de ses membres ont été inculpés jeudi de sédition et de rébellion et écroués à l’issue de leur audition à Madrid.

Un mandat d’arrêt européen devrait être émis vendredi à l’encontre du président catalan déchu, Carles Puigdemont, réfugié à Bruxelles.

Notons ici qu’un de députés du Parlement écossais a déposé la veille une motion appelant à une reconnaissance internationale du vote de la déclaration unilatérale d’indépendance de la Catalogne.

Etiquette: