Un groupe djihadiste non connu a revendiqué l’attaque meurtrière ayant coûté la vie à au moins 16 policiers le 20 octobre, selon un communiqué relayé aujourd’hui sur les réseaux sociaux.

Dans un communiqué, le supposé groupe « Ansar al-Islam » a indiqué que l’un de ses chefs, Emad al-Din Abdel Hamid, avait été tué dans des frappes aériennes de l’armée égyptienne menées en représailles à l’attaque. Le communiqué n’a pas pu être vérifié de manière indépendante.

L’armée a indiqué cette semaine avoir pourchassé et tué tous les assaillants et libéré un officier de police pris en otage durant l’embuscade.

 

 

Etiquette: ;