Bien que Damas considère la présence militaire turque comme une agression, Recep Tayyip Erdogan promet de poursuivre la lutte armée contre les terroristes en Syrie comme en Irak.

La Turquie a l’intention de poursuivre ses opérations contre les terroristes sur les territoires syrien et irakien, a déclaré le Président turc Recep Tayyip Erdogan.

«Nous allons détruire tous les camps de terroristes qui seront découverts en Irak et en Syrie», a déclaré le dirigeant turc cité par l’agence Anadolu.

M.Erdogan a également tenu à souligner que tout individu qui soutenait les terroristes «était lui-même un terroriste».

Le parlement syrien condamne «l’invasion turque» et réclame le retrait des troupes

Auparavant, le ministre syrien de l’Information, Mohammed Ramiz Tarjaman, avait déclaré que Damas considérait l’entrée des militaires turcs dans le gouvernorat d’Idlib et la présence de l’armée américaine à Al-Tanf comme une agression.Pour sa part, le président de la Grande Assemblée nationale turque, Ismail Kahraman, a souligné qu’Ankara avait coordonné l’entrée de ses troupes dans la province d’Idlib avec ses partenaires, notamment dans le cadre des négociations inter-syriennes qui se déroulent à Astana.

Etiquette: ;