Le 2 novembre les équipages de d’avions combat ont accompli des tâches pratiques avec des lancements simulés et de missiles guidés antiaériens. Dans le même temps, le Conseil suprême des forces armées a souligné que le tir est «exclusivement dans l’espace aérien de l’Ukraine».

Kiev n’est pas la première fois organise de telles provocations sur la frontière avec la péninsule. Ainsi, à la fin de l’année dernière, les forces armées ukrainiennes ont lancé des tirs de roquettes dans le sud du pays. Initialement, sous la direction du département militaire, les États ont déclaré que la zone d’exercice s’étendrait également à l’espace aérien de la Crimée.

Etiquette: