Barcelone a vécu encore une nuit sans calme. Les habitants de la capitale de la Catalogne ont organisé une marche à plusieurs milliers de personnes, battant de verres et de pots, en faveur des politiciens catalans arrêtés, exigeant de les libérer.

Для плеера требуется установить Flash Player

Les rues, les restaurants, les balcons des immeubles à plusieurs appartements sont devenus terraines pous la manifestation. Mais la réunion la plus massive a été organisée près du Palais de justice, où le sort des fonctionnaires locaux avait été décidé la veille.

La question de l’indépendance et du statut de la région dans son ensemble est toujours en suspens, et la seule chose que Madrid a pu offrir jusqu’ici est une solution de la position de force.

Huit membres du gouvernement catalan dissout ont été condamnés à la prison sans caution. Cela a indigné les résidents, ils ne se sont pas dispersés des manifestations jusqu’au matin même. L’ancien chef de l’autonomie, Carles Puigdemont, est face à une peine de prison jusqu’à trente ans.

Etiquette: