Les députés du Sénat ont démontré des législations prévoyant d’imposer des sanctions aux hauts militaires au sein de l’armée du Myanmar, peu avant le début de la première tournée asiatique du président américain Donald Trump, depuis sa prise de fonction en janvier dernier.

L’agence américaine Associated Press a indiqué, vendrredi, que les « législations proposées hier jeudi contiennent des restrictions de voyage des militaires birmans afin de garantir la suspension des violences, en plus de lois obligeant l’acheminement d’aides alimentaires aux musulmans Rohingyas, que ce soit au Myanmar ou aux réfugiés au Bangladesh ».

Les députés américains ont argumenté que leurs propositions interviennent en raison des « massacres et des violations graves commis par l’armée du Myanmar contre la minorité musulmane des Rohingyas dans l’Etat d’Arakan ».

Les sanctions et législations sont soutenues par plusieurs membres du Sénat, en l’occurrence le président de la Commission des forces armées, le sénateur républicain John McCain et le vice-président de la Commission des relations extérieures, le sénateur démocrate, Ben Cardin.

Etiquette: ;