Dans les prochains jours, le nouvel ambassadeur de Liban en Syrie, Saad Zakhia, devra présenter ses lettres de créance au président syrien, Bachar al-Assad.

Saad Zakhia s’est félicité de sa présence à Damas en tant qu’ambassadeur. Il a remercié les autorités syriennes pour l’accueil qu’ils lui ont réservé, a rapporté l’IRNA.

Le nouvel ambassadeur libanais a également affirmé qu’il déploierait tous ses efforts en faveur des intérêts du Liban et de la Syrie.

Durant ces dernières années, le Liban n’avait pas d’ambassadeur à Damas. L’ambassade de ce pays était dirigée par un chargé d’affaires.

Hier, jeudi 2 novembre, lors de la session du cabinet du gouvernement libanais, certains ministres, dont ceux du Parti chrétien des Forces libanaises (FL), se sont opposés à la présentation à Assad des lettres de créance du nouvel ambassadeur et ont demandé son report après l’adhésion de la Syrie à la Ligue arabe.

L’indifférence affichée par Saad Hariri, Premier ministre libanais, ainsi que par les ministres de l’Alliance du 14-Mars, à l’égard de ces protestations montre que Hariri approuve l’approche du nouvel ambassadeur qui a l’intention de présenter ses lettres de créance au président syrien.

Dans une conjoncture régionale où l’Arabie saoudite cherche à empêcher l’établissement de relations politiques entre le Liban et la Syrie, cet événement est considéré comme un pas en avant.

Etiquette: