Le ministre belge de la Justice, Koen Geens, a indiqué, samedi, que le mandat d’arrêt international émis par la justice espagnole contre le chef destitué du gouvernement catalan, Carles Puigdemont, est «une procédure purement légale».

Geens a ajouté, dans des déclarations rapportées par l’agence Associated Press, que le gouvernement de son pays n’a aucune influence sur l’avenir du chef destitué du gouvernement catalan, à la suite de l’émission du mandat d’arrêt international.

Il a souligné que «le pouvoir exécutif de son pays ne joue aucun rôle après l’émission du mandat d’arrêt international », notant que «tout se passe à travers une communication directe entre les autorités judicaires ».

Puigdemont avait annoncé qu’il était prêt à coopérer avec la justice belge et qu’il avait «perdu la foi dans la justice espagnole, qui est désormais politisée ».

Etiquette: ; ;