Le président destitué de Catalogne et quatre responsables indépendantistes se sont rendus spontanément à la police belge.

Для плеера требуется установить Flash Player

Le président catalan destitué Carles Puigdemont et ses quatre leaders indépendantistes, sous le coup d’un mandat d’arrêt européen émis par Madrid et exilés en Belgique, se sont rendus à la police belge, a annoncé le parquet de Bruxelles.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt européen, Carles Puigdemont et quatre responsables indépendantistes se sont rendus à la police belge le 5 novembre. Ils seront auditionnés par un juge d’instruction belge «dans le courant de l’après-midi», a annoncé Gilles Dejemeppe, porte-parole du parquet de Bruxelles.

Etiquette: