Le président américain a commencé son long pèlerinage en Asie. Dimanche, il s’est installé au Japon. Récit d’un séjour détendu voire loufoque pour Donald Trump, qui a enfilé une tenue de pilote de l’US Air Force avant de rejoindre le président japonais pour une partie de golf.

Après des mois de surenchère verbale entre Washington et Pyongyang, dont le programme nucléaire avance à grands pas, le président américain a débuté ce week-end un voyage de plus de dix jours qui le mènera dans cinq pays d’Asie, le plus long dans la région d’un chef d’État américain depuis un quart de siècle. Si l’actualité est des plus sérieuses, Donald Trump a choisi ce dimanche de se mettre en scène théâtralement, d’abord en tenue d’aviateur, puis en jouant une partie de golf avec Shinzo Abe, le premier ministre du Japon, où il se trouve actuellement. Retour en photos et en petites phrases sur ce voyage présidentiel extravagant.

À son arrivée au Japon, Donald Trump a déclaré que la Corée du Nord était «un gros problème pour notre pays et pour le monde». «Nous voulons qu’il soit résolu», a-t-il ajouté aux journalistes à bord d’Air Force One.

Peu après, Donald Trump a rencontré des soldats de la base américaine de Yokata, à l’ouest de Tokyo. Sous le regard de son épouse, Melania Trump, il a mis une veste d’aviateur. «Personne, aucun dictateur, aucun régime et aucune nation ne devrait, jamais, sous-estimer la détermination de l’Amérique (…) Nous ne céderons jamais, nous n’hésiterons jamais et ne faiblirons jamais dans la défense de notre peuple, de notre liberté et de notre grand drapeau américain», a lancé le président américain dans le discours qu’il a ensuite prononcé en tenue militaire devant le drapeau américain.

Après son discours, le président américain a pris un bain de foule avec les soldats, qui, téléphones à la main, n’ont pas voulu perdre un instant de ce moment privilégié.

(à suivre)

Etiquette: ;