L’homme qui a tué 58 personnes lors d’un concert en plein air à Las Vegas souffrait de dépression et avait de nombreux problèmes d’argent, a déclaré le shérif de la ville.

Stephen Paddock, l’homme qui a assassiné 58 personnes début octobre lors d’un festival de musique à Las Vegas avant de se suicider, souffrait de dépression après avoir perdu d’importantes sommes d’argent les deux dernières années, a indiqué le shérif de la ville Joe Lombardo lors d’une interview télévisée. Ces problèmes pourraient constituer « un facteur déterminant » dans sa décision de perpétrer l’attaque, ajoute-t-il.

Le dimanche 1er octobre, Stephen Paddock, comptable à la retraite, a tué 58 spectateurs d’un concert de musique country en plein air à Las Vegas, commettant la pire fusillade de l’histoire moderne des États-Unis. Plus de 500 personnes ont été blessées. Le tireur s’est suicidé dans les minutes suivant le carnage et avait transporté un véritable arsenal dans sa chambre au 32e étage de l’hôtel Mandalay Bay, d’où il a tiré sur la foule.

L’homme de 64 ans était un joueur de poker et un investisseur immobilier. D’après le shérif, il avait perdu « une quantité importante de richesse », entraînant une dépression. La perte d’argent et donc un rapide déclin social pourraient devenir une raison de la crime.

Etiquette: