Emmanuel Macron s’apprête à proposer le poste de représentante personnelle pour la francophonie à l’écrivaine Leïla Slimani, lauréate du prix Goncourt en 2016 pour le roman «Chanson douce», rapporte Le Parisien dans son édition d’aujourd’hui.

Leïla Slimani, appelée à siéger au Conseil permanent de la francophonie, a rendez-vous ce lundi avec le chef de l’Etat, qui doit lui remettre sa lettre de mission, précise le quotidien.

Le ministère de la Francophonie n’est pas pourvu depuis l’entrée en fonctions d’Emmanuel Macron, en mai dernier.

Etiquette: