À peine quelques heures après sa rencontre avec le conseiller du Guide suprême de la Révolution islamique, Ali Akbar Velayati, le Premier ministre libanais Saad Hariri a démissionné, bien qu’il soit parfaitement au courant des effets déstabilisateurs de sa décision.

Le Premier ministre démissionnaire a souligné que «Cette ambiance (qui règne actuellement sur le Liban) est similaire à celle qui a précédé l’assassinat de Rafic Hariri (son père).

Для плеера требуется установить Flash Player

Ghada Houballah, docteur en géopolitique de Beyrouth donne des commentaires à cette situation.

 

Etiquette: ;