La droite italienne emmenée par le parti de Silvio Berlusconi est légèrement en tête, au coude-à-coude avec les populistes du Mouvement Cinq Etoiles (M5S), à l’issue dimanche soir des élections régionales en Sicile, selon deux sondages sortie des urnes.

Ce scrutin représentait le dernier test grandeur nature – 4,5 millions d’électeurs – avant les législatives qui devraient se dérouler entre février et avril 2018.

Selon un premier sondage sortie des urnes, rendu public par la RAI, la télévision publique italienne, la droite obtient entre 39 et 35 % des voix, et le M5S, qui espère conquérir en Sicile sa première région italienne, recueille de son côté entre 37 et 33 % des voix.

Le candidat soutenu par le Parti démocrate de l’ancien Premier ministre Matteo Renzi (PD, centre-gauche, au pouvoir) obtient quant à lui entre 20 et 16 % des voix, assez loin devant le candidat plus à gauche, soutenu par des dissidents du PD (entre 11 et 7 % des voix).

Etiquette: