Hier, tard dans la soirée en Italie a résumé les élections régionales, qui ont eu lieu dimanche en Sicile. Les habitants de l’île ont choisi le président et l’assemblée.

La coalition de centre-gauche du parti démocrate au pouvoir a perdu. Son candidat Fabrizio Mikari a reçu 18,7% et elle-même 13 sièges au parlement régional.

Le candidat à une large coalition de centre-droit menée par « Avanti, Italia ! » a gagné (avec Silvio Berlusconi, 81 ans, retour en politique) Nello Muzumeci (39,9 %). La coalition a reçu 29 sièges. Silvio Berlusconi a déjà déclaré : « La gauche perdue, nous sommes la seule alternative à Beppe Grillo ».

Son «Mouvement des cinq étoiles», s’exprimant sans aucune coalition, a montré le meilleur résultat parmi les partis individuels – 26,7 % (19 sièges). Et son candidat, Giancarlo Cancelleri, est devenu le second, avec 34,7 % des voix.

Ces élections ont été le dernier test de force avant les élections législatives de l’année prochaine.

Etiquette: ;