En Suède, le directeur de l’école a accusé les filles victimes de harcèlement sexuel par un Musulman, porter « des vêtements trop révélateurs».

Trois écolière de 14 ans avaient été victimes d’abus sexuels en automne 2016 dans une école primaire à Malmö.

Seul un gars, nommé Ahmed, a été reconnu coupable d’une attaque. Par exemple, il a battu les filles sur les fesses, touché les seins et a essayé de soulever sa jupe avec d’une des filles, ainsi que ses amis-migrants.

Quand les filles se sont adressées au directeur, il leur a répondu qu’ils ne devraient pas habiller «trop sexy», et les a accusés de couvrir «insuffisamment leurs corps».

Alors que Ahmed a déjà été reconnu coupable de trois cas d’agression sexuelle en octobre de cette année, il a été autorisé à retourner à l’école après la peine de travail de 50 heures.

Mais Ahmed, âgé de 16 ans, est soupçonné d’avoir violé une jeune fille à l’école, et il a été arrêté à nouveau selon la source Kvällsposten.

Etiquette: ;