Donald Trump, qui achève ce mercredi une visite de vingt-quatre heures en Corée du Sud, a mis en garde le régime nord-coréen et a promis de défendre la sécurité, la prospérité et la liberté.

«Ne nous sous-estimez pas, et ne nous testez pas», a dit le président américain dans un discours prononcé devant le Parlement sud-coréen.

«Nous ne laisserons pas des villes américaines être menacées de destruction», a-t-il poursuivi en réponse aux menaces de la Corée du Nord. «Nous ne nous laisserons pas intimider et nous ne permettrons pas que les pires atrocités de l’Histoire soient reproduites ici, sur cette terre où nous avons combattu et où nous sommes morts.»

S’adressant à la communauté internationale, Trump a estimé que le monde ne pouvait pas tolérer «la menace d’un régime voyou qui le menace d’une dévastation nucléaire» et a une nouvelle fois appelé «toutes les nations responsables à joindre leurs forces pour isoler le régime brutal de la Corée du Nord».

Etiquette: