D’après plusieurs indices, Saad Hariri est retenu en Arabie saoudite contre sa volonté, mais du moment où sa démission n’est pas acceptée par le président, il reste le Premier ministre du Liban, ce qui lui donne un statut d’immunité.

Для плеера требуется установить Flash Player

Etiquette: