Depuis Bruxelles, Carles Puigdemont accuse de fascisme le gouvernement espagnol.

C’est la deuxième fois que le président catalane destitué présente des accusation à l’égard du pouvoir central de Madrid

 

Для плеера требуется установить Flash Player

 

Etiquette: