En Grèce, environ 150 réfugiés, pour la plupart originaires de Syrie, se sont rendus à la manifestation pour les aider à retrouver leur famille. Debout sous l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne à Athènes, ils ont scandé « l’Allemagne!  » Et « Maman Merkel, ouvre la porte ! »

Il s’agit des de «familles brisées» dont les membres avaient pu partir pour l’Allemagne et obtenir le statut de réfugié, étaient restés sans familel et qui n’avaient pas fait de quota.

On rapporte que pour aujourd’hui plusieurs personnes ont déclaré une grève de la faim pour protester.

Ils ont envoyé leurs lettres à Angela Merkel, mais jusqu’à présent, aucune réponse.

Etiquette: ;