Le Président américain, en visite en Chine, a appelé la Russie à faire pression sur le régime de Kim Jong-un.

Jeudi 9 novembre, Donald Trump a exhorté la Russie à aider à «maîtriser» le programme nucléaire et balistique nord-coréen.

«Le temps presse. Nous devons agir vite. J’appelle la Russie à aider à maîtriser cette situation potentiellement dramatique», a déclaré Donald Trump lors d’une conférence de presse conjointe avec le Président chinois Xi Jinping.

Donald Trump a également remercié Xi Jinping pour ses efforts visant à limiter le commerce avec la Corée du Nord et à couper les canaux bancaires.

«Monsieur le Président, je vous remercie, vous et tous les dirigeants du monde des affaires chinois ici présents, de faire partie avec les États-Unis d’une coalition de pays responsables», a-t-il indiqué.

Donald Trump

La tension reste très élevée dans la péninsule coréenne depuis que le régime de Pyongyang a effectué son sixième essai nucléaire et procédé à plusieurs tests de missiles balistiques théoriquement capables d’atteindre le territoire continental des États-Unis.Auparavant, le chef de la Maison-Blanche avait déclaré aux journalistes qu’une décision serait bientôt prise quant à l’ajout ou non de la Corée du Nord sur la liste des pays qui soutiennent le terrorisme. Le Président américain a souligné que Pyongyang représentait «un très gros problème pour les États-Unis et le monde entier». Selon Donald Trump, Washington était en train de changer son approche du problème, la politique menée depuis 25 ans à l’égard de la Corée du Nord ayant été marquée par «une faiblesse absolue».

Etiquette: ; ;