En devenant la première personne ouvertement transgenre à intégrer le parlement d’un État américain, Danica Roem a bousculé les codes de la politique et illustré la nouvelle acceptation des trans aux États-Unis.

«J’ai désormais l’occasion de montrer aux habitants de mon treizième district, ainsi qu’au reste du monde, que les personnes transgenres peuvent être de très bons législateurs», a déclaré mercredi à l’AFP la femme de 33 ans, au terme d’une nuit quasi blanche.

Danica, née de sexe masculin et qui a entamé en 2012 sa «transition» vers sa véritable identité sexuelle, a créé la surprise en remportant un siège à l’Assemblée générale de la Virginie, État pivot qui a également élu mardi un gouverneur démocrate.

Etiquette: