Le lycée Bristol de Cannes a été perturbé jeudi par l’explosion de deux bouteilles de Coca-Cola lancées dans l’établissement et remplies sans doute d’acide sulfurique.

L’explosion de deux bouteilles de Coca-Cola lancées dans l’établissement et remplies sans doute d’acide sulfurique ont semé l’émoi jeudi après-midi au lycée Bristol de Cannes dont la proviseure devrait porter plainte, a appris l’AFP de source policière.

Peu avant 15h00, deux détonations ont fait sursauter les élèves. «C’est sûrement une mauvaise plaisanterie mais ça a créé beaucoup d’émoi au niveau des autorités, jusqu’au préfet. Il y a eu un début d’évacuation avant qu’on ne se rende sur place, en application des procédures d’alerte», a indiqué à l’AFP une source policière.

Le commissariat de Cannes a dépêché des policiers scientifiques sur place pour faire tous les prélèvements et «il s’agissait de deux bouteilles de Coca remplies avec un produit, encore à analyser, qui pourrait être de l’acide sulfurique», selon la même source.

Les cours ont repris rapidement après l’intervention policière. Dans un communiqué publié jeudi soir, l’inspection académique de Nice indiquait qu’aucun blessé n’était à déplorer et qu’une enquête était en cours.

Etiquette: ;