Le suspens plane sur l’éventuel rencontre entre les Présidents russe et américain au Vietnam, annoncée jeudi 9 novembre.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a fait part de l’absence de clarté concernant la tenue d’une rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump en marge du sommet de l’APEC au Vietnam.

«Les consultations continuent. Rien n’est clair pour le moment», a-t-il constaté.

La Maison-Blanche a communiqué pour sa part que le Président Donald Trump ne rencontrerait pas son homologue Vladimir Poutine au Vietnam, comme il l’avait lui-même évoqué.

«Aucune rencontre n’a jamais été confirmée et il n’y en aura pas en raison de problèmes d’agenda des deux côtés», a déclaré Sarah Sanders,porte-parole de la Maison-Blanche, citée par l’AFP.

Elle a cependant précisé qu’il était probable que les deux dirigeants se croisent en marge du sommet de l’Asie-Pacifique (APEC).

«Ils seront au même endroit. Vont-ils se croiser à un moment et se saluer? C’est tout à fait possible et même probable», a-t-elle relevé.

Lors d’un échange avec les journalistes, dimanche, M. Trump avait clairement évoqué cette rencontre.«Je pense qu’il est prévu que je rencontre Poutine, oui», avait-t-il affirmé, soulignant vouloir solliciter «l’aide» du dirigeant russe pour faire monter la pression sur la Corée du Nord.

Etiquette: ;