Les attaques kamikazes sont chaque jour plus nombreuses sur toute la ligne de front en Syrie et des unités spéciales les combattent, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

La ville d'Abou Kamal

Le nombre d’attaques de kamikazes augmente chaque jour davantage sur tout le front en Syrie, et des groupes spéciaux luttent contre eux, a annoncé le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, lors de la réunion du collège militaire russo-biélorusse.

«Les tâches posées à court terme sont en cours d’accomplissement. Elles ne s’accomplissent pas sans problèmes. Malheureusement, une grande quantité et une grande étendue de lieux sont minés. De plus, il ne faut pas nier que chaque jour le nombre de kamikazes augmente concurremment à la diminution du territoire où les terroristes sont concentrés», a-t-il déclaré.

Selon M.Choïgou, des kamikazes percent régulièrement sur différentes zones du front et se font exploser individuellement souvent en utilisant des automobiles et des motos.

«Leur quantité a grandement augmenté. Il y a des jours où leur nombre atteint 16 à 18 personnes. Ce sont seulement ceux qui sont sans moyens techniques. La quantité de ceux disposant de moyens techniques et de véhicules blindés s’élève parfois jusqu’à huit véhicules par jour sur des théâtres différents», a-t-il souligné.

Cette manière dont les terroristes mène la guerre représente la principale difficulté, selon le ministre. Et pour y résister, des groupes spéciaux sont formés.

Etiquette: ;