Le président des Etats-Unis Donald Trump a assuré vendredi depuis Danang (Vietnam), que son pays « ne tolèrerait plus » les échanges inéquitables, se déclarant être prêt à se battre pour « L’Amérique d’abord ».

« Nous ne laisserons plus les Etats-Unis se faire abuser », a-t-il martelé lors d’un discours au sommet annuel du forum de l’Asie-Pacifique.

« Nous ne pouvons plus tolérer ces abus commerciaux chroniques », a-t-il affirmé se disant prêt en revanche à des accords avec tout pays prêt à « des échanges équitables ».

« Je mettrai toujours l’Amérique d’abord de la même manière que j’espère que vous tous dans cette pièce donnerez la priorité à vos pays respectifs », a-t-il ajouté dans une référence à son slogan de campagne.

M. Trump a aussi dénoncé les vols « audacieux » de propriété intellectuelle qui coûtent chers aux entreprises américaines.

« Nous combattrons les pratiques destructives qui consistent à contraindre les entreprises à abandonner leurs technologies ou à les forcer à des partenariats pour avoir accès aux marchés », a-t-il martelé.

Le président des Etats-Unis a par ailleurs souligné que l’Amérique ne signerait plus de « grands accords qui lui lient les mains et l’obligent à renoncer à sa souveraineté ».

Dès son arrivée à la Maison Blanche, et conformément à ses promesses de campagne, M. Trump a annoncé le retrait abrupt des Etats-Unis de l’accord de libre-échange Asie-Pacifique (TPP).

Vu comme un contrepoids à l’influence grandissante de la Chine, ce traité a été signé en 2015 après d’âpres négociations par 12 pays d’Asie-Pacifique représentant 40% de l’économie mondiale.

Etiquette: ;