L’ambassadeur de Russie en Espagne a mis en garde contre les tentatives faites pour détourner l’attention des Espagnols de la crise catalane en accusant à tort la Russie et des médias russes, dont Sputnik et RT, d’ingérence dans cette affaire intérieure de l’Espagne.

Les déclarations sur l’implication présumée de Moscou dans la crise catalane sont loin d’être «une simple erreur», c’est une position dangereuse, a déclaré samedi l’ambassadeur de Russie en Espagne, Youri Kortchaguine.

«Le danger de cette approche est évident. Elle met la société et les hommes politiques chargés de prendre les décisions d’État sur une fausse piste et détourne leur attention du travail minutieux appelé à régler un problème très complexe de l’Espagne, notre pays ami», a indiqué M.Kortchaguine.

Ces dernières semaines, plusieurs médias espagnols, dont le journal El País, ont publié une série d’articles accusant des médias russes, dont Sputnik et la chaîne de télévision RT, de couverture partiale de la crise en Catalogne. Ils ont en outre affirmé que «des hackers russes» soutenaient les séparatistes en Espagne.

Etiquette: ;