Le texte qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018 prévoit que les cirques ne pourront plus faire appel à des animaux «qui ne sont habituellement pas domestiqués».

Toute infraction sera sanctionnée d’une peine d’emprisonnement de 5 ans et d’une amende de 250.000 euros.

L’Irlande va interdire l’usage d’animaux sauvages dans les spectacles de cirque à partir du 1er janvier 2018, actant ainsi un large mouvement contre la pratique, à la grande satisfaction de l’association PETA qui a salué ce vendredi la décision. Le ministre irlandais de l’Agriculture Michael Creed a signé jeudi un texte qui interdit désormais de recourir aux animaux «qui ne sont habituellement pas domestiqués dans le pays», renforçant la législation sur la santé et le bien-être animal de 2013.

Etiquette: