La direction d’un musée de cire en Indonésie a décidé de retirer une statue d’Adolf Hitler exposée pour permettre aux visiteurs de se prendre en photo en sa compagnie.

L’administration du musée de cire et d’effets spéciaux De Mata, situé à Jakarta, a été obligée de retirer une statue d’Adolf Hitler après de nombreuses critiques des défenseurs des droits de l’homme, annonce le journal Sky News.

La statue avait été installée sur fond de l’entrée du camp de concentration d’Auschwitz, pour que les visiteurs du musée puissent faire des selfies avec elle.

Cette statue a attiré les foudres de plusieurs ONG. L’organisation Human Rights Watch s’est dite indignée par la proposition du musée de Jakarta, qualifiant l’initiative d’«écœurante». Le centre Simon-Wiesenthal, basé à Los Angeles, a même demandé son retrait.

«Il n’y a rien de bon là-dedans. Il est difficile de trouver les mots justes qui permettraient d’exprimer à quel point cette initiative est méprisable», a fait valoir le rabbin Abraham Cooper, l’un des doyens du centre Simon-Wiesenthal. «C’est se moquer des victimes qui ont été emprisonnées à Auschwitz et qui n’en sont jamais sorties», s’est-il indigné.

De son côté, un responsable du musée a tenté de se justifier en déclarant qu’avec cette statue de cire trônant devant l’entrée d’Auschwitz, le musée avait simplement pour but d’«éduquer le public».

Finalement, la statue a été retirée.

Etiquette: ; ;