Richard Sautour, l’ancien gérant des Restos du Coeur de Montreuil qui avait été condamné pour une agression islamiste imaginaire en 2016 a été retrouvé poignardé ce lundi à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). L’enquête reste prudente, mais les blessures sont bien réelles.

A l’heure actuelle, l’affaire reste trouble et l’enquête est très prudente sur les faits. Ce lundi 13, un homme a été retrouvé poignardé à trois reprises au niveau du ventre et de la poitrine à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne)selon une information dévoilée par RTL. La victime en question n’est pas inconnue de la justice: il s’agit de Richard Sautour, l’ancien gérant des Restos du Cœur de Montreuil qui a été condamné pour avoir inventé une agression en 2016.

Selon une information de LCI, le pronostic vital n’est plus engagé. Une enquête pour tentative d’homicide a été ouverte.

Les blessures dont il a été victime ce lundi sont en effet bien réelles et l’homme a été transporté à l’hôpital de Créteil. Son pronostic vital était dans un premiers temps engagé. Plus troublant encore, l’homme a pu déclarer aux enquêteurs (toujours selon RTL) qu’un mot avait été glissé dans sa bouche portant la mention « On a raté en 2016, pas en 2017. Allahou Akbar ».

Le 1er janvier 2016, Richard Sautour avait expliqué qu’un couple l’avait attaqué, l’homme armé d’une hache, la femme armée d’un couteau. Ses agresseurs imaginaires l’avaient traité de « chien d’infidèle ». Richard Sautour a expliqué qu’il avait réussi à maîtriser l’homme avant que la femme ne le frappe lâchement à l’arme blanche. Précision: ce responsable local des Restos du Cœur est invalide à 79 % suite à un accident de la route. De nombreuses incohérences avaient d’ailleurs émaillé son récit. Il avait finalement été condamné à 6 mois de prison ferme.

Etiquette: ;