La Première ministre britannique Teresa May a accusé la Russie de son ingérence dans les élections des autres pays.

Selon elle, la nature et la portée des actions de Moscou «menacent l’ordre mondial dont nous dépendons».

« J’ai un message très simple à la Russie : nous savons ce que vous faites, mais vous ne réussissez pas, parce que vous estimez mal la force de notre démocratie, l’attractivité des sociétés libres et ouvertes, ainsi que l’engagement de l’Occident à des alliances qui nous unissent. Pour semer la discorde dans l’Ouest, à travers les médias contrôlés par l’Etat la Russie fait promouvoir de fausses nouvelles et des photos fausses », a dit May lors d’un banquet à Londres.

Etiquette: ;