Le fabricant de moteurs d’avion a annoncé se recentrer sur trois activités: aéronautique, santé et énergie.

En difficulté, General Electric a annoncé ce lundi un vaste plan de restructuration visant à se recentrer sur trois activités (aéronautique, santé et énergie) et s’accompagnant de milliers de suppressions d’emplois à travers le monde pour réduire ses coûts.

Le fabricant de moteurs d’avions et de turbines, dont la capitalisation boursière a fondu de plus de 100 milliards de dollars depuis janvier, va également céder ses activités historiques dans les transports(locomotives et moteurs diesel) et les services d’électricité dans le cadre d’un plan de cessions d’actifs de 20 milliards de dollars.

Il va en outre se désengager du groupe de services pétroliersaméricains Baker Hughes dont il détient 63% du capital mais ne pourrait cependant pas le faire avant 2019, selon un accord conclu lors du rachat de Baker Hughes l’an dernier.

Etiquette: