L’Arabie saoudite a décidé de rappeler son ambassadeur à Berlin pour protester contre des déclarations du ministre allemand des Affaires étrangères laissant entendre que le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri était retenu contre son gré à Ryad, a annoncé tôt samedi l’agence officielle saoudienne SPA.

« L’Arabie saoudite a décidé de rappeler son ambassadeur en Allemagne pour consultations et va remettre une lettre à l’ambassadeur d’Allemagne auprès du royaume protestant contre contre ces déclarations malencontreuses et injustifiées« , a indiqué la SPA en citant un porte-parole du ministère saoudien des Affaires étrangères. 

Peu avant de quitter Ryad pour Paris, M. Hariri a affirmé, dans un tweet adressé au ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel, qu’il ne lui était pas interdit de quitter l’Arabie saoudite. 

 
 

« Dire que je suis retenu en Arabie saoudite et (qu’il m’est) interdit de quitter le pays est un mensonge. Je suis en route pour l’aéroport« , a-t-il écrit. 

M. Hariri a quitté samedi l’Arabie saoudite pour se rendre en France deux semaines après sa démission et d’intenses spéculations sur sa liberté de mouvement. 

Etiquette: ;